Jeunesse

BD Jeunesse


Sélection Mangas !

Découvrez notre nouvelle sélection de Mangas Jeunesse !

Calpurnia T1 – Collignon/Kelly (Rue de Sèvres)

Le magnifique dessin de Daphné Collignon révèle les enthousiasmes et les doutes de Calpurnia. À l'aube du XXeme siècle, la jeune fille affirme sa personnalité en se confrontant aux difficultés de l'adolescence . Laissez-vous gagner par son insatiable curiosité.

The End – ZEP (Rue de Sèvres)

Un thriller environnemental Dans le cadre d’un stage, Théodore Atem intègre une équipe de chercheurs basée en Suède qui travaille sur la communication des arbres entre eux et avec nous. Ce groupe de travail dirigé par le professeur Frawley et son assistante Moon, tente de démontrer que les arbres détiennent les secrets de la Terre à travers leur ADN, leur codex. C’est en recoupant ces génomes avec la mort mystérieuse de promeneurs en forêt espagnole, le comportement inhabituel des animaux sauvages et la présence de champignons toxiques que le professeur comprendra, hélas trop tard, que ces événements sonnent l’alerte d’un drame planétaire ?

L’épée d’Ardenois, l’intégrale 4 volumes – Etienne Willem (Paquet)

Alors que le petit village de Chassenoix s’endort dans les derniers jours de l’été, une bande de maraudeurs survient et tue le Chevalier d’Ardenois, l’un des quatre Compagnons de l’Aube qui, vingt ans plus tôt, a combattu Nuhy, le Seigneur à l’armure noire. Témoin de la scène, Garen, un jeune homme à la tête farcie de récits épiques et de légendes dorées, part avertir le Roi du danger imminent qui le guette, lui, mais aussi les royaumes de Bohan, Herbeutagne et Valdor ; car il semble désormais certain que quelqu’un veut relever Nuhy de ses cendres. Garen apprendra à ses dépens que si les légendes restent vivaces, les héros vieillissent et le mal ne porte pas toujours une armure noire qui le rend facilement identifiable…

La bobine d’alfred – Collectif (Rue de Sèvres)

Plongez dans l'Hollywood des années 60 ! Harry Bonnet, 16 ans, fils d’un cuistot montmartrois, est fou de cinéma. Comment s’est-il retrouvé à Hollywood ? C’est simple. Il lui aura suffi d’une gifle, d’une caille rôtie et d’une assiette de pommes de terre pour traverser l’Atlantique et atterrir sur la colline mythique. L’Amérique ! Des stars à tous les coins de rue ! Une nuit, il s’introduit en catimini sur le plateau n° 17, remplace au pied levé un second rôle souffrant et… tombe nez à nez avec Alfred Hitchcock. Le metteur en scène le plus célèbre du monde commence le tournage d’une pièce de J. M. Barrie, Marie Rose. C’est un secret absolu. Le film porte un faux titre et Hitchcock lui-même a pris un nom de code. Mais pourquoi diable Harry a-t-il voulu voir les premières minutes du film fantôme ? Pourquoi a-t-il désobéi au maître du suspense ?

Trappeurs de rien 4 – Collectif (les éditions de la Gouttière)

Après avoir découvert d’autres lieux de cueillette en compagnie de leur ami le vieux fou, Croquette, Mike et Georgie rentrent chez eux. À leur arrivée au chalet, ils se rendent compte que la porte est ouverte, que la chaise de Mike a été déplacée mais surtout qu’il manque la tablette de chocolat de Georgie ! En se dirigeant vers leur lit, ils découvrent une jeune fille endormie… mais qui est-elle ? Et pourquoi a-t-elle pris ses aises dans leur chalet ?

Lili crochette et monsieur mouche 3 – Collectif (les éditions de la Gouttière)

La petite Elizabeth, fille unique du gouverneur, a un caractère bien trempé. Elle n’a pas la langue dans sa poche et a sans cesse la bougeotte ! A la moindre occasion, elle se transforme incognito en Lili Crochette. Prête pour l’aventure, elle peut compter sur l’aide de Monsieur Mouche, le plus malin des colibris. Lorsqu’elle apprend que les sirènes ont coulé son p’tit dès’ préféré, le fameux pudding anglais, son sang ne fait qu’un tour ! Elle devient Lili Crochette et part à la recherche du trésor dérobé… malgré le danger qui rôde !

La guerre de Catherine – Billet/Fauvel (Rue de Sèvres)

Récompenses : Prix Jeunesse Angoulême 2018 1941. Rachel étudie à l'internat de la maison de Sèvres, où ses parents l'ont placée par sécurité. Elle y noue de belles amitiés mais y découvre surtout sa passion, la photographie. Bientôt, les lois contre les Juifs s'intensifient, il n'y a plus de sécurité nulle part en zone occupée. Un réseau de résistants organise la fuite des enfants juifs. Du jour au lendemain, ils quittent tout et doivent oublier, le temps de la guerre, tout de leur vie d'avant, à commencer par leurs prénoms. Rachel devient Catherine. Raconte, lui intiment ses professeurs en l'envoyant sur les routes de la zone libre, un appareil photo à la main. C'est ainsi que nous découvrons le quotidien d'une adolescente juive dans la guerre, ses rencontres, ses peurs mais aussi les quelques moments de répit et de grâce que lui offrira son art.